Plus Loin

Installation numérique et littéraire

Conception numérique : Clément Debailleul
Conception de l’espace : Céline Diez
Conception et dramaturgie : Louise Lévêque

« Le projet naît d’un souvenir d’enfance. Je venais de terminer la lecture d’un roman. Un de ces romans qui vous absorbent, qui avalent le temps et l’espace, ces romans que l’on referme et qui ne sont plus un amas de papier bien organisé, mais la porte vers un monde que l’on vient de quitter.
Chaque texte est une représentation du monde et la bibliothèque une représentation de l’infini. J’ai aimé ce vertige, j’ai voulu m’y plonger. Mes émotions deviendraient celles des phrases, bien plus belles, bien plus intenses que celles de la vie réelle. »

Le spectateur est attiré par une bibliothèque colorée et lumineuse.
Le passage de chacun des spectateurs révèle la parole des livres, leurs désirs, leurs mouvements. Les livres ondulent, tanguent, se cachent, nous suivent, nous parlent, nous regardent.
« Une étrangeté se dégage de la bibliothèque, peut-être les mots ne sont que des rêves, et les personnages à l’intérieur des livres déjà des fantômes. Rien de tout cela n’est réel.
Derrière l’illusion, existe un espace où rien n’est encore écrit, avant que les mots soient dit. Quelque chose peut-être va arriver, un instant. Un tout possible. Une respiration. Une liberté. »

Une installation interactive – la littérature comme inscription de l’intime.
Chaque rencontre bouleversante avec un auteur, un texte, des mots… est le fruit d’une succession d’événements réalisés par le hasard. Plus Loin met en oeuvre cette succession de hasards, de rencontres, de curiosités et fait le pari d’un bouleversement pour le spectateur. Ce qu’il a reçu lui été adressé, à lui, pour lui. »

Une oeuvre qui s’adapte à chaque espace puisque le dispositif est entièrement autoportant et peut être implanté dans n’importe quel espace couvert.

Durée : exposition d’une durée minimale de 6 semaines
Pour : musées, festivals du livre, bibliothèques, lieux culturels
Public : tout public

Crédit photo : Plus loin